Expositions permanentes

Les montagnes de cristal

"Entrées Libres" cycle d'expositions permanentes au sein de la galerie vous propose de découvrir les photographies de "Jean Paul urbain" du 19 septembre au 02 novembre 2014.

Les Dolomites étaient, il y a des millions d'années, un massif de corail. Les bastions dolomitiques se composent en grande partie de récifs coralliens pétrifiés En 1915, lorsque l'Italie entre en guerre aux côtés des Alliés, le front s'installe le long de la frontière, dans les montagnes. À beaucoup d'endroits, des traces de la guerre (tunnels dans la roche, fortifications, éclats d'obus rouillés) sont encore visibles, en particulier celles des bombardements. Bon nombre de chemins de randonnées actuels étaient alors des voies d'approvisionnement.

Voir toutes les photos

En savoir plus

Les bastions dolomitiques se composent en grande partie de récifs coralliens  pétrifiés ayant grandi dans la Téthys à la fin du Trias inférieur. Ces roches sont appelées dolomies et portent différentes variantes de noms selon leur nature précise et leur localisation.

Géomorphologiquement parlant, la rupture se fait entre les Alpes vallonnées et les récifs raides de calcaire. Ceux-ci s'élèvent dans un jaillissement vigoureux, parfois parfaitement vertical, jusqu'à une hauteur d'environ 3 000 mètres et sont aplatis au sommet. D’où l'aspect si singulièrement « architectural » des Dolomites, qui se décline dans une impressionnante variété formelle : donjons, tourelles, clochers, coupoles, cirques, forteresses ou murailles démantelées qui dominent, tout d’un bloc, des paysages de forêts ou de pâturages.

La délimitation très nette et la modeste étendue des massifs expliquent leur multiplicité, ainsi que celle des courtes vallées qui les séparent, reliées entre elles par autant de cols. Ces massifs étaient jadis recouverts de glaciers notables, mais désormais le seul encore existant est celui de la Marmolada. Contrairement aux autres montagnes calcaires, les Dolomites ne possèdent pratiquement pas de grottes et le phénomène  karstique y est quasiment inexistant."

 

Lieu: Galerie d'expositions/ hall de l'hôtel de Ville / Gd place /7370*Dour (BE)

Horaire d'ouverture: du lundi au vendredi de 08h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00 et le samedi de 09h à 12h

Restauration Vaste parking  à proximité

 

Précédents passages : 19 septembre 2014, 20 septembre 2014